La structure du sol décris sa configuration physique

La structure du sol correspond à la configuration physique du sol. Dans un sol sableux, les particules de sable ne se maintiennent pas entre-elles et ne forment donc pas d'agrégat. A l'inverse des particules d'argiles qui elles, forment immédiatement des agrégats. Ceux-ci permettent un labour plus aisé et facilite l'aération et irrigation. 

Les structures de sol sont définies comme un agencement en 3D des particules primaires, c'est-à-dire de la façon dont les particules sont situées et reliées les unes aux autres. Les facteurs déterminants de la structure du sol sont sa texture et sa teneur en matière organique. Il faut faire une distinction entre les sols à structure à grains simples et sols à structure agrégée.

Les sols sableux ne se tiennent pas

Un sol sableux comme celui-ci (voir photo) est un bon exemple de structure à grains simples. Les grains de sable sont relativement gros et adhérent souvent peu les uns aux autres. Même les sols sableux à teneur élevée en colloïdes s'effritent quand ils sont exposés à la compaction du sol. Un sol sableux contenant peu d'argile exige souvent un travail plus profond pour créer un bon sol arable et obtenir une bonne croissance. Une faible teneur en argile rend le sol sableux peu apte à former une structure interne de qualité.

Sand soil  with single-grained structure

Un sol sableux est l'exemple d'une structure à grain unique

Clay soils become aggregated

Un sol argileux comme celui-ci, possède souvent une structure agrégée

Les sols argileux s'agrègent

Un sol argileux comme celui-ci (voir photo) tient ensemble et forme souvent une structure agrégée. Même avec 5%, l'argile a un impact très important sur le sol et prend le dessus sur les propriétés.

La structure agrégée est le résultat d'un éventail de processus dans le sol, qui sous forme combinée, agrège. Ces processus de formation affectent la structure du sol via une interaction dynamique avec le travail du sol. 

Les agrégats améliorent le sol

La liaison des particules d'argile en agrégats améliore en grande partie les propriétés du sol. L'un des avantages les plus importants est la simplification du travail du sol. Le flux d'air est également amélioré, ce qui aide le transport de l'oxygène et du dioxyde de carbone jusqu'aux racines. La structure agrégée améliore également la perméabilité du sol et sa rétention de l'eau. Une bonne structure du sol augmente la productivité de l'argile puisque toutes les fonctions essentielles du végétal et de son système racinaire sont assurées. La croissance est plus rapide et le rendement plus élevé.  

Clay soils become aggregated

Lorsque les particules d'argiles sont liées en agrégats, les propriétés du sol sont presque toutes améliorées

Lexique

Colloïde : les colloïdes sont les plus fines particules du sol, avec un diamètre moyen inférieur à 0,0002mm. Les colloïdes comportent un peu de matière organique et de l'argile fine.

Dioxyde de carbone :  déchet gazeux (CO2) résultant de la respiration des celules des racines et est utilisé par l'anabolisme des végétaux pour produire de la biomasse à travers la photosynthèse.

Oxygène : élément présent dans l'air sous forme de gaz O2 à une concentration de 21%, vital pour la respiration cellulaire des végétaux et de leurs racines.

Structure agrégée : quand les particules primaires viennent du groupe de la tailles des particules argileuses, elles sont liées les unes aux autres et forment des agrégats qui peuvent alors être stabilisés par de la matière organique, de la chaux et de divers produits chimiques.

Structure à grain simple : dans un sol avec une structure à grain simple, les particules primaires adhérent faiblement entre-elles en une forme quelconque d'agrégat ou pas du tout.

Texture : fait référence aux proportions de particules minérales classées par diamètre, c'est-à-dire les proportions relatives de sable, de limon et d'argile. Voir tableau "Répartition des particules par taille" dans le chapitre La construction des blocs du sol.

En apprendre plus