Ancien logo "Väderstad-sladden universal"

L'histoire de Väderstad commence en 1962 dans la ferme de 30 hectares de Rune et Siw Stark à Herrgården près de Väderstad. Le jeune couple a quatre enfants qui, plus tard, s'impliqueront dans l'entreprise.

Rune Stark utilise une herse à dents pour travailler le sol comme tous les agriculteurs de la région. Celles-ci ont toujours été fabriquées à partir de bois ce qui entraine une utilisation limitée.

Du bois à l'acier

Rune Stark avait conçu et construit une herse rigide en profitant de son expérience acquise au cours de ses années de travail agricole. La herse qu'il a fabriqué dans sa grange était pour la première fois en acier à la place du bois

"Construit pour durer"

A l'époque le passage à l'acier était une amélioration radicale de la qualité et une étape importante vers l'agriculture moderne. Rune Stark aimait construire des choses faites pour durer et utilisait souvent l'expression "faire durer" auprès de ses collègues. A ce jour, la société continue de suivre sa stratégie en mettant le client au coeur du développement des nouvelles machines.

C'est devenu une entreprise

D'autres agriculteurs de la région remarquèrent ce nouvel outil et son efficacité. Ce qui amena les premières commandes de machines. Rapidement, “Rune Starks Mekaniska Workshop” devient une entreprise et les premiers ateliers d'antan sont aujourd'hui l'usine Väderstad AB.

Lancement d'une herse

En 1968, Rune Stark lance une herse qui fit sensation à plusieurs égards. Les années suivantes, les agriculteurs commencèrent à faire pèlerinage jusque Väderstad.

Siw Stark préparait le repas pour les visiteurs et beaucoup commandèrent des herses. Durant l'hiver 1968-69 après d'importantes chutes de neige, un chauffeur de taxi du se frayer un chemin à travers la neige. Il avait un télégramme, et comme dans les films Rune vient à sa rencontre. Comme à la maison la ligne téléphonique était toujours occupée, Pehr Högfeldt de Mälardalen’s Lantmän lui avait envoyé un télégramme afin de lui commander plusieurs herses pour le printemps.
Environ 40 herses furent construites cet hiver là. 

Les conditions étaient "Stark" au début

Pour être honnête, au début, Siw ne croyait pas trop à la herse rigide de Rune. Pourtant, elle s'est retrouvée entièrement plongée dans l'entreprise, malgré les mauvaises conditions économiques du départ et le fait qu'elle devait en plus s'occuper d'enfants en bas âge.

“J'ai vu un déchaumeur Egge, rouge et rutilant, notre couleur verte si ennuyeuse à coté et ne ressemblait à rien. Rune pensait revenait qu'à gaspiller sans nécessité de l'argent et en vérité Rune ne m'a jamais réellement écoutée. De plus, nous n'avions pas d'argent de côté pour apporter des changements”, disait Siw Stark.

“J'ai commencé à noter les livraisons sur un calendrier ordinaire. Rune était payé comptant presque à chaque fois et c'était fantastique de voir nos finances s'améliorer. Tout a grandi, grandi et tout est devenu de plus en plus difficile. Souvenez-vous que j'avais en même temps trois petits enfants ”, déclare Siw Stark.

Les premières années de l'entreprise, Rune Stark était connu pour n'être jamais là et difficile à joindre par téléphone. Son temps était pris par la fabrication et la livraison de ses machines de plus en plus populaires. Siw Stark répondait au téléphone. Et parfois, c'était trop pour elle. Un jour, le représentant d'une grande firme du centre de la Suède appela. « Vous devez bien comprendre que nous ne pouvons pas construire des herses pour toute la Suède ! » hurla Siw, déboussolée par ce problème de livraison et presque en larmes.

Siw Stark s'est occupée pendant plusieurs années des paiements et facturation de l'entreprise. Ici, elle est avec son "assistant" Pyret.

“J'ai commencé à noter les livraisons sur un calendrier ordinaire. Rune était payé comptant presque à chaque fois et c'était fantastique de voir nos finances s'améliorer. Tout a grandi, grandi et tout est devenu de plus en plus difficile. Souvenez-vous que j'avais en même temps trois petits enfants ”, déclare Siw Stark.

Les premières années de l'entreprise, Rune Stark était connu pour n'être jamais là et difficile à joindre par téléphone. Son temps était pris par la fabrication et la livraison de ses machines de plus en plus populaires. Siw Stark répondait au téléphone. Et parfois, c'était trop pour elle. Un jour, le représentant d'une grande firme du centre de la Suède appela. « Vous devez bien comprendre que nous ne pouvons pas construire des herses pour toute la Suède ! » hurla Siw, déboussolée par ce problème de livraison et presque en larmes.