Väderstad propose plusieurs façons de semer le colza

Ces dernières années, l’approche du semis de colza a beaucoup évolué. La prise de conscience de l’impact positif sur les rendements d’une implantation précoce a ouvert des portes à beaucoup d’innovations et d’idées nouvelles. Le fait de semer plus tôt permet un meilleur développement du colza, mais la période de travail est extrêmement chargée avec des fenêtres de semis courtes. Dans ce contexte , Väderstad est capable de proposer différentes solutions pour sécuriser les semis.

Un positionnement parfait des graines avec le Rapid

Rapid A 800C
Rapid A 800C avec un BioDrill

Le Rapid est un vrai semoir polyvalent qui peut être utilisé sur labour, sur préparations simplifiées ou en semis direct. Le principal avantage du Rapid  pour le semis de colza est de contrôler parfaitement le placement des graines à la profondeur souhaitée. Grâce à cette précision remarquable, si l'humidité est présente à la profondeur sélectionnée, il est possible de baisser la quantité semée. L'avantage est de limiter les coûts de semences. Cela permet aussi de limiter l’impact négatif de la concurrence générée par un semis trop dense. Avec le Rapid, il est donc possible de jalonner automatiquement lors du semis et donc de diminuer le poste main d’œuvre du chantier.  

Le BioDrill offre davantage de possibilités

Si l’on souhaite semer en combiné avec le travail du sol, Väderstad offre un grand nombre de possibilités. En effet, il est possible de fixer un semoir, le BioDrill, sur le TopDown, le Cultus ou le Carrier. Et bientôt sur le Swift, notre dernier outil de travail du sol. L'avantage majeur est l’implantation des cultures sans labour ce qui permet de gagner un temps précieux lors des pics d’activités. De plus, il est plus facile et plus rapide de semer le colza d'hiver après deux préparations, le semis s’effectuant avec le BioDrill, sur le même appareil lors du deuxième passage. La précision de placement de la graine étant moins bonne qu’avec un semoir type Rapid il faut compenser en augmentant un peu la dose.

L’approche DeepLoosening sur la ligne avec le Spirit StripDrill.

Spirit 800S with BioDrill
Le Spirit 800S équipé d'un BioDrill

Tout comme le Rapid, le Spirit peut être utilisé sur toutes préparations de sol. La conception des unités de semis du Spirit est différente de celle du Rapid puisqu’elles sont placées derrière les larges roues de consolidation. Une option intéressante pour la mise en place du colza d'hiver est l’utilisation du StripDrill. Le principe réside dans le travail jusqu’à 30 cm de profondeur de dents espacées tous les 33,5 cm. Cet espacement correspond aux lignes de semis du colza. Lors du semis de céréales, il est aussi possible de décaler ces dents d’ameublissement pour les faire passer entre les lignes de semis (espacées dans cette configuration tous les 16,7 cm). Cette configuration permet un travail intensif du sol plus ou moins profond pour favoriser le développement racinaire.

Le SeedHawk plus particulièrement pour le semis direct

Le SeedHawk est un semoir conçu à l'origine pour une utilisation dans des régions à faible pluviométrie comme au Canada, pays d'origine de notre filiale SeedHawk et qui développe ce semoir. Dans les pays nordiques, le SeedHawk est maintenant utilisé avec succès comme semoir de semis direct par un nombre croissant d'agriculteurs. Cette machine est très bien adaptée pour le semis de colza. L'espacement entre les rangs est de 25 cm limite la demande de puissance tracteur. Entre les lignes, la machine laisse une bande non travaillée composée des chaumes de la culture précédente. Cette particularité permet de protéger la plantule et de  conserver une couverture de neige pendant l'hiver.

La précision avec le Tempo

Tempo T 6 in OSR
Tempo T 6

Le semoir de précision Tempo de Väderstad a été conçu pour des cultures en ligne du type maïs, soja ou tournesol. Comme la précision est remarquable pour ces cultures, nous avons lancé récemment le Tempo en version semis de colza. Nous gardons la même précision quasi parfaite ce qui permet de porter la quantité de semence semée par hectare au minimum possible. Bien sûr, nous avons validé cette approche sur de nombreux hectares notamment en France en 2013 et nous continuons le développement de notre semoir de précision cette année en Suède.