20 000 semoirs Rapid = 300 milliards de pains

Plus de 20 000 semoirs Rapid Väderstad, le "bestseller" de la marque, ont déjà été vendus jusqu'à aujourd'hui. On peut considérer que toutes ces machines ont semé environ 52 millions d'ha. Ce qui représente la moitié des terres arables de l'Europe ou encore la surface nécessaire à la production de blé pour 300 milliards de pains!

Augmentation de la demande de nourriture

"La population mondiale augmente ainsi que son niveau de vie moyen. Le résultat de cette évolution est une demande de plus en plus importante de produits agricoles" explique Fredrik Lundén, Directeur marketing de Väderstad-Verken. "Il y a dans beaucoup de pays une marge de progression importante concernant la production agricole en général. Une des clefs de cette équation à résoudre est l’utilisation de machines à haut rendement".

De la Suède au Soudan

Le semoir Rapid est principalement vendu à travers l'Europe mais pas uniquement. Le Rapid a montré ses capacité à apporter un plus dans des régions arides. Récemment plusieurs machines ont été vendues au Soudan.

Carrier in action
Un Carrier en pleine action au Soudan

"Le placement très précis de la semence grâce au système exclusif de mise en terre (Disque Coutre Roue) permet de diminuer la densité de semis, le déchaumage et l'irrigation" rapporte Christina Stark présidente de Väderstad qui revient d'un voyage au Soudan

"En Zambie par exemple, il est encore possible d'augmenter les rendements. Les premiers Rapid vendus là-bas commencent leur deuxième année de semis. La première année les rendements ont augmenté de 500 à 700 kg/ha ". Frederik Lundén

Rapid in Zambia
Les premiers Rapid en Zambie commencent leur deuxième année de semis. Les attentes sont importantes car la première année les rendements ont augmentés de 500 à 700 kg/ha.

"Le succès du Rapid est lié à la conception générale de la machine qui permet de conjuguer plusieurs actions en même temps. Travailler le sol, fertiliser, et semer en un seul passage. Résultat : gain de temps, gain de fuel, gain d'argent et protection des sols." Frederik Lundén