Compaction du sol

Le compactage du sol entraîne la compression de pores qui, sinon, transporteraient l'eau et l'air. Il empêche le développement des racines et peut causer une déficience en oxygène. Le compactage du sol peut être à l'origine d'une forte diminution du rendement.

Le compactage du sol, par définition, signifie que la densité du sol augmente quand il est comprimé. En d'autres mots, le sol se densifie et chaque litre de sol pèse plus quand les pores sont comprimés. Il est souvent facile de comprendre et de juger des effets du compactage du sol en observant le pneu d'un tracteur rouler sur un sol meuble, par temps humide.

Les racines sont gênées

Le compactage du sol limite la croissance des racines et affecte la résistance mécanique au développement des racines de deux manières :

  1. Le compactage fait diminuer le nombre et la taille des grands pores, les macropores. En conséquence, on trouve moins de pores d'un diamètre plus gros que les racines, dans lesquels celles-ci peuvent se développer librement sans résistance mécanique.
  2. Le compactage accroît la résistance mécanique du sol en pressant les particules du sol plus étroitement les unes contre les autres. 

La circulation de l'eau est contrainte

Know How channel
L'air est essentiel : Valeurs indicatives des pores du sol remplis d'air : >25% d'air signifie une bonne aération, 10-25% d'air peut entraîner une limitation dans certaines conditions et <10% d'air est caractéristique d'une déficience en oxygène.

Le compactage du sol restreint aussi le mouvement de descente de l'eau dans le sol. Ceci crée une saturation d'eau dans les couches supérieures qui, à son tour, peut entraîner un manque d'oxygène pour les racines comme sur l'image ci-dessus. De plus, l'état d'aération du sol affecte la disponibilité des diverses matières nutritives, par exemple l'azote et le manganèse. Dans des conditions d'anaérobie, la dénitration peut être une cause de perte sévère d'azote sous forme d'oxyde d'azote ou d'azote gazeux dans l'atmosphère. Le compactage du sol peut, donc, réduire la présence d'azote dans le sol.

Mesures de corrections possibles

Pour éviter le compactage du sol, il convient d'appliquer des mesures de correction pouvant contribuer à améliorer la structure du sol à long terme. Ces mesures incluent le drainage, le chaulage de la structure, le maintien d'une couverture végétale sur le sol et l'apport de matière organique extérieure. Ces mesures qui permettent d'assécher le sol diminuent le compactage du sol en profondeur.

Le système cultural et le travail du sol sont aussi critiques pour le compactage du sol. Le point le plus important à respecter est d'éviter un sol trop humide. Un sol sec est plus capable de supporter des charges alors qu'un sol humide est comprimé pour une pression similaire. L'emploi de gros pneus ou de pneus jumelés qui ont une surface plus grande de contact permet d'alléger la charge des pneus. Le nombre de passages, comme le montrent les résultats de l'image ci-dessous, est également important, de même que maintenir le poids total des équipements sur le terrain aussi bas que possible.

Know How channel
Essais de compactage

Un essai (L2-7118) à Önnestad, Skåne, en 2000, a permis d'observer comment le compactage du sol avant le semis de printemps affecte le rendement des différentes cultures (orge, blé, avoine, betterave à sucre et pois). Le compactage est le résultat de l’accumulation des passages avec une charge lourde sur la parcelleavant le semis :

  1. Semis sans compactage
  2. Un passage + semis
  3. Un passage de citerne à lisier + semis
  4. Trois passages de citerne à lisier + semis

Les résultats ont montré que le rendement en blé, orge et 'avoine de printemps n'était pas affecté par un léger compactage, c'est-à-dire un seul passage + semis. Concernant la betterave à sucre et les pois, cependant, le rendement a diminué même dans ce cas. Quand le nombre de passages et donc le degré de compactage du sol augmente, le rendement de toutes les cultures diminue. La culture la plus affectée est le pois très sensibles au manque d'oxygène.

Dictionnaire:

Pores = les pores du sol sont les espaces, les canaux et les fissures dans le sol remplis d'eau ou d'air selon la teneur réelle en eau du sol.

Dénitration = la dénitration est un processus qui se produit dans le sol à des faibles concentrations d'oxygène, pour lesquelles les bactéries de dénitration convertissent le nitrate disponible pour le végétal (NO3) en azote gazeux (N2). Du protoxyde d'azote, gaz à effet de serre puissant, se forme si la dénitration n'est pas complète.