Les premiers retours d'utilisateurs du Tempo !

Après avoir testé le Tempo au cours du printemps 2011, la famille Radak en Hongrie a décidé d'acquérir le premier semoir monograine de chez Väderstad. Même si leur ancien semoir monograine datait de seulement d'un an, ils ont décidé d'acheter le Tempo. Des conditions difficiles, des coûts d'intrants (semence et engrais) en forte augmentation ont été de puissant moteurs pour choisir un semoir monograine plus précis.

József and Renata Radák
« Nous avons entendu parler du projet sur le Tempo, nous avons été très touché et très chanceux lorsque Väderstad nous a invités à faire des essais au champ sur notre ferme », explique József Radák.

József Radák et sa fille cultive 270 hectares au sud de la Hongrie. József Radák et sa fille ont acheté leur première machine Väderstad en 2007 et c'était un Rollex 620. Ils ont par la suite acheté un Rapid 300S, un carrier 650, un NZ Agressive 600 et enfin un TopDown 400 durant l'année 2010. Tous leurs tracteurs sont guidés par un système de guidage RTK Trimble.

Ils apprécient dans les outils Väderstad le débit de chantier, leurs capacités à économiser du temps et de l'argent. « C'est la raison pour laquelle nous achetons du Väderstad » explique József Radák.

Le maïs est l'une des cultures la plus importante sur la ferme. Timing et précision sont les priorités pendant le printemps, c'est pourquoi ils ont acheté un semoir monograine Tempo.

Test du Tempo

L'année 2010 s'est avérée être une année extrêment pluvieuse en Hongrie avec trois fois plus de pluie par rapport aux années précédentes. Ceci conduit tout naturellement à reporter le labour au printemps 2011.

En mars, 300 kilos d'engrais/ha ont été épandus en plein, et incorporés par le TopDown suivi par un passage de Carrier. Courant avril, le Tempo a semé 170 hectare de maïs dans le domaine de Somogyàd au sud de la Hongrie. 120 kg d'engrais/ha ont été incorporés au semis grâce au dispositif de fertilisation localisée Väderstad.

« Lorsque nous avons examiné la levée, nous avons toute de suite reconnu les normes habituelles Väderstad; Précision, profondeur et qualité de placement à grande vitesse. La précision de la machine est incomparable bien que nous avons semé à une vitesse élevée », explique József Radák.

Testing Tempo in Hungary
Tempo en action au sud de la Hongrie

Un gain de 88,5 € de plus par hectare

Le Tempo a généré un rendement moyen de 6,6 tonnes par Hectare, 8% supérieur à un agriculteur voisin et avec moins de 300 mm de pluie jusqu'à la récolte. La perfection du Tempo a généré 88,5 € supplémentaires du revenu par hectare, ce qui génère au total pour 170 hectares un gain de 15 000 euros.

Une coopération étroite avec les agriculteurs

Tibor Kalmár, directeur de la filiale Väderstad pour la Hongrie, souligne l'importance de la coopération étroite avec les agriculteurs en Hongrie.

« En testant de nouvelles machines dans les fermes sélectionnées, toutes leurs expériences et leurs opinions sont prises en compte afin de développer au mieux nos produits. Naturellement, cela conduit à de meilleurs produits. Nous sommes reconnaissants pour cette contribution essentielle à notre développement », explique Tibor Kalmár.